La collaboration entre une historienne de l'art et une architecte permet d’offrir à l'étudiant une vision "plurielle" et "diachronique" des tendances et des enjeux de l'architecture contemporaine.

Première partie : Anne Deprez

Quelle approche méthodologique pour l'étude de l'architecture contemporaine ?

La connaissance de l'architecture contemporaine nous invite à nous positionner d’un point de vue épistémologique sur les approches d’étude "en" et "sur" l'architecture. Au-delà de sa dimension théorique, le cours évaluera leur pertinence pour l'étude d’une mosaïque de thématiques spécifiques à la production de l’architecture contemporaine des années 1950 aux années 1990 : minimalisme, biomorphisme, high-tech, brutalisme, écologie, etc.

Quel projet critique pour l'architecture contemporaine ?

Si le questionnement reste individuel, les solutions deviennent collectives relativiser les codes esthétiques et culturels de la critique architecturale. Le discours de la critique architecturale des années 1990 à nos jours nous permet de s'interroger sur les enjeux esthétiques et les mécanismes politiques de la critique architecturale. Chaque étude de cas introduit un débat thématique sur le champ des innovations de l'architecture contemporaine : tradition de la critique, l'image et les médias, l'esthétique ou l'originalité en arts, etc.

Deuxième partie : Lydia Bollen

Nouveaux besoins, nouvelles réponses.

Analyses spatiales d'œuvres plastiques contextuelles et parallèles dans l'architecture contemporaine.

Evolution de la notion de peau en architecture, influence de l'éco-construction sur le langage architectural.

  1. Acquérir des approches spécifiques à la méthode de recherche en et sur architecture contemporaine.
  2. Développer la faculté de jugement analytique, esthétique et critique personnel sur l'architecture actuelle.
  3. Suciter une réflexion pluridisciplinaire aux autres langages artistiques.